lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

ces aliments qui nous rende intelligent ou idiot!

Certains aliments sont connus pour stimuler notre intelligence, comme le poisson, le chocolat ou les fruits secs. Mais certains ont un effet totalement opposé ! Suivez le guide et, autant que possible, sachez les éviter…

La junk food

Il est démontré que les frites, hamburgers et autres pizzas ont une influence néfaste sur les processus chimiques à l’œuvre dans le cerveau, ce qui peut causer des symptômes de dépression et d’anxiété. C’est en tout cas ce qu’explique une étude de l’université de Montréal.

Les céréales industrielles

Pleines de sucre, elles ne sont pas les meilleures alliées de votre cerveau. De fait, selon une étude de l’université de Berlin, les gens qui ont un trop fort taux de sucre dans le sang sont plus susceptibles d’avoir des troubles de la mémoire en vieillissant.

L’alcool

L’alcool ne se contente pas d’abîmer le foie, il s’attaque aussi au cerveau. Le brouillard cérébral, qu’on appelle parfois black-out, vous connaissez ? Ne pas se rappeler de la soirée de la veille n’est pas bon signe, ou plutôt c’est le signe que vous avez perdu quelques neurones au passage. Et les neurones ne ressuscitent jamais…

Les édulcorants artificiels

Certes, ils contiennent beaucoup moins (voire pas du tout) de calories, mais il ne faut pas en abuser, car ils s’attaquent eux aussi à nos capacités cognitives. Prudence ! Et pensez plutôt aux édulcorants naturels…

Les en-cas sucrés

Selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, la consommation quotidienne de cinq grammes de graisses « trans » (qu’on retrouve dans les barres chocolatées industrielles, les pâtisseries et les glaces, par exemple) suffit à augmenter de 25% le risque de maladie cardiovasculaire et de ralentissement de l’activité cérébrale. Sans compter le risque accru d’hémorragie cérébrale !

Les viandes industrielles

Toutes les viandes traitées industriellement, et qui entrent dans la composition de la charcuterie, des saucisses, du bacon et autres produits assimilés, doivent être au maximum éliminées de votre régime si vous ne voulez pas que votre comportement et le fonctionnement de votre cerveau en pâtissent : l’hyperactivité, par exemple, est un symptôme associé à une trop grande consommation de ces viandes…

Les sodas et jus de fruit industriels

L’excès de sucre n’est pas seulement mauvais pour la ligne mais également pour le cerveau : il a pour effet de ralentir son fonctionnement et de perturber la mémoire. Attention donc aux sodas et autres jus de fruit industriels !

Le sel

Si vous pensez qu’une alimentation trop salée n’affecte que votre cœur, vous vous trompez. Un excès de sodium (l’un des deux éléments présents dans le sel, dont le petit nom chimique est chlorure de sodium) peut en effet perturber les fonctions cognitives et, ainsi, votre capacité à réfléchir clairement.

Voilà, vous savez tout ! N’oubliez pas, pour finir, que, selon l’OMS, sauter le petit-déjeuner fait vieillir prématurément les neurones, et que les effets positifs de l’exercice physique ont été démontrés par la revue Neurobiology of Aging, dans une étude qui prouve que le sport permet d’établir de nouvelles connexions neuronales !

Vous savez ce qui vous reste à faire…



21/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres