lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Constipation: Une pathologie qui touche surtout les femmes

A Kiev, des passants sont invités par des artistes à s'assoir sur des toilettes décorés et penser aux problèmes induits par la crise économiques, Ukraine, le 27 mai 2009.

La constipation occasionnelle concerne pas moins de 16 millions de Français, mais ce trouble gastro-intestinal, le plus commun chez l'adulte, est surtout l'apanage des femmes, qui en souffrent deux à trois fois plus que les hommes. L'alimentation, la sédentarité et le manque d'exercice sont des facteurs communs, mais les hormones féminines joueraient aussi un rôle dans cette pathologie. D'ailleurs, 45% des femmes considèrent qu'elles ont toujours été plus ou moins constipées, au point d'en ressentir une angoisse au quotidien.

Une influence hormonale

Les femmes n'ont pas le monopole de la constipation, mais si elles en souffrent plus fréquemment que les hommes, c'est en partie à cause de leurs hormones.Grossesses, cycles menstruels et ménopause ont une influence directe sur le bon fonctionnement du transit intestinal. Un transit qui, ô injustice, a déjà tendance à être naturellement plus lent chez les femmes.

«Un tiers des femmes souffrent de problèmes de constipation durant leur grossesseou après l'accouchement», révèle le Dr Laurent Abramowitz, responsable de la proctologie au CHU Bichat à Paris. Des problèmes qu'il faut traiter «dès l'apparition des premiers symptômes», insiste-t-il. Mais toutes les femmes ne suivent pas ce conseil, puisque 41% des Françaises atteintes de constipation ne se traitent pas, par peur de l'accoutumance et dans l'espoir que ce n'est que passager.

Un impact psychologique

Bien sûr, une alimentation pauvre en fibres et le manque d'activité physique favorisent la constipation. Mais ce trouble gastro-intestinal passe aussi par la tête: stress et changement d'habitudes peuvent bloquer le transit. En atteste la proportion importante de femmes qui n'arrivent plus à aller aux toilettes lorsqu'elles partent en vacances, loin de l'intimité confortable des toilettes de la maison. 

Si elle n'est pas considérée comme une pathologie grave, la constipation est source d'angoisse et de frustration pour les femmes. «Elle a un retentissement majeur sur le quotidien, confirme le proctologue. Pour les femmes qui en sont atteintes, leur vie est tournée autour de cette "consti-passion"», qui leur renvoie une mauvaise image de leur corps et d'elles-mêmes. Encore taboue aujourd'hui, la constipation n'est pas un problème que les femmes abordent facilement. Mais la constipation n'est pas une fatalité, et des traitements laxatifs à action douce permettent de se débarrasser des ballonnements et de rétablir le bon fonctionnement du transit.



14/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres