lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

decouvrez les 10 africains qui ont marqué le monde des affaires

 

De plus en plus, les africains s’érigent en modèles de réussite dans le monde des affaires. Ils y parviennent dans des domaines variés, allant de l’agroalimentaire, aux mines, en passant par les finances. Voici les 10 africains qui ont marqué le monde des affaires.

Aliko Dangote

Aliko Dangote

Il est assurément la personnalité africaine la plus connue du monde des affaires. Il faut dire que le natif de kano state a de quoi impressionner. Il débute avec Danogite Cement, avant de créer le Dangote Group en 1981 un conglomérat présent dans l’industrie du ciment, du sucre, de la farine, du sel, des pâtes, des boissons, dans l’immobilier, et tout récemment dans le pétrole. Ce groupe possède, entre autres, la plus grande usine de production de ciment subsaharienne, Obajana Cement Plant.En juillet 2007, lorsque Forbes publie qu’avec 1,5 milliard de dollars, Oprah Winfrey serait la personne « noire la plus riche du monde », Aliko Dangote n’hésite pas à déclarer publiquement qu’il est bien plus riche que cette dernière. Premier homme d’affaires du continent noir à dépasser le cap des 20 milliards de dollars de fortune, il domine depuis quelques années le classement des hommes les plus riches d’Afrique. Il fait également partie des « 50 personnalités africaines les plus influentes dans le monde » selon le magazine Jeune Afrique

Tony Elemelu, l’africapitaliste

Tony Elemelu

Tony Elemelu est un entrepreneur et un investisseur nigérian. Il est l’actionnaire majoritaire de Transcorp, un conglomérat nigérian coté en bourse, disposants d’intérêts dans l’hôtellerie, l’agriculture, l’industrie pétrolière et la fourniture d’électricité. Il est devenu célèbre en acquérant la United Bank for Africa (UBA), qu’il a transformé en seulement cinq années en un petit empire panafricain, comptant plus de 7 millions de clients dans 19 pays africains. En 2010, Il a fondé Heirs Holdings qui investit dans les services financiers, l’énergie, l’immobilier, l’hôtellerie, l’agroalimentaire et les secteurs de la santé. Tony Elemmelu est, par ailleurs, l’un des pionniers de « l’africapitalisme », un courant de pensée qui affirme que, loin des aides au secteur public, c’est la multiplication des initiatives du secteur privé qui développeront l’Afrique.

Ashish Thakkar, le plus jeune milliardaire africain

Ashish Thakkar

Ashish Thakkar est, à seulement 33 ans, le plus jeune milliardaire du continent africain. Pourtant le jeune Anglo-ougandais n’a pas eu la vie facile. Il est né à Leicester, en Angleterre, où ses parents, d’origine indienne, ont dû s’installer après leur exil forcé de l’Ouganda du dictateur Idi Amin Dada. Ces derniers reviennent en Afrique, plus précisément au Rwanda, qu’ils doivent à nouveau fuir en 1994, à cause du génocide. Ils retournent en Ouganda, où ils s’installent définitivement. Ashish Thakkar va manifester assez tôt ses prédispositions pour les affaires. Il revend un ordinateur que lui a acheté son père, en faisant un bénéfice de 100 euros, alors qu’il n’a que 15 ans. Il réussit à convaincre ses parents de le laisser quitter l’école pour se lancer dans l’entreprenariat. Thakkar réussit alors à emprunter 5000 dollars, et loue un petit magasin dans un centre commercial où il débute un commerce de vente d’ordinateurs. Mois de 20 ans plus tard, il dirige le Groupe Mar, qu’il a fondé. Ce dernier est aujourd’hui implanté dans 26 pays et emploie plus de 7000 personnes. Les dix filiales du groupe exercent dans les domaines de la technologie, de la communication, de l’immobilier, de l’hôtellerie et de la manufacture.

Tidjane Thiam, au service de sa majesté

Tidjane Thiam

Tidjane Thiam est un financier binational franco-ivoirien de 52 ans. S’il est, depuis le 10 mars 2015, le directeur général de la banque helvétique Crédit Suisse, c’est loin d’être un hasard. Premier Noir à intégrer la prestigieuse École Polytechnique de Paris en 1981, puis premier patron noir d’une entreprise du top 100 en Grande-Bretagne (Prudential), conseiller de Barack Obama, de Kofi Annan et proche du Prince Charles, Tidjane Thiam est autant respecté dans le secteur public que dans le privé. Sa connaissance du monde des finances en a fait la personnalité noire la plus influente du Royaume-Uni en 2010 et 2011, selon le magazine The Powerlist.

Isaad Rebrab

Isaad Rebrab

Né le 27 mai 1944 à Taguemount-Azouz, Isaad Rebrab est le propriétaire du groupe Cevital. Cet ancien expert-comptable se lance dans l’entrepreneuriat lorsqu’un de ses clients lui propose des parts de sa société. Il prospère et crée de plusieurs autres entreprises. Il est, aujourd’hui à la tête d’un des plus grand complexes agro-industriels algériens, Cevital. Ce groupe est en grande partie responsable du fait que l’Algérie soit passé d’un statut de pays importateur d’huile végétale, à celui de pays exportateur. Mieux, en acquérant Oxxo Evolution, fabricant français de fenêtres en PVC, et Fagor-Brandt, un poids lourd franco-espagnol de l’électroménager, Isaad Rerab a fait de son groupe un incontournable du secteur privé algérien. Aujourd’hui détenteur de la 10e plus grande fortune d’Afrique, Isaad Rebrab fait partie des têtes d’affiche de l’entrepreneuriat africain.

Nassef Sawiris, le pharaon

Nassef Sawiris

Nassef Sawiris détient, avec 6,3 milliards de dollars, la première fortune d’Egypte. Il dirige Orascom Construction Industries (OCI), l’entreprise détenant la plus grosse valeur de la Bourse du Caire. Avec une fortune estimée par le magazine Forbes à 3,7 milliards de dollars, il est le 6ème homme le plus riche d’Afrique. Il rejoint en 1992 le groupe Orascom, et est nommé Directeur général du pole BTP (Orascom Construction et Industrie OCI ) en 1998. Membre de la Chambre de commerce et d’industrie arabo-germanique, membre du Club des jeunes présidents, administrateur non seulement de Lafarge SA, du Groupe Bruxelles Lambert, du Dubaï International Financial Exchange (Nasdaq DIFX), de Besix (Belgique) mais également de NNS Holding (Luxembourg), il préside l’Egyptian Cement Company (ECC) et détient des mandats dans différentes filiales du groupe. En vingt ans, il a fait évoluer son groupe de la construction au ciment avec succès. Il en fait aujourd’hui un leader mondial de la production d’engrais

Mike Adenuga, The bull

Mike Adenuga

Deuxième fortune du Nigeria et sixième d’Afrique avec 4 milliards de dollars, Mike Adenuga est un homme d’affaire qui a fait fortune dans les télécoms et l’industrie pétrolière. Il a fondé en 2006 Global Communications (Globacom), le second opérateur cellulaire nigérian et pilote Conoil Producing, l’une des plus grosses sociétés pétrolières indépendantes du Nigeria. Surnommé The Bull (« Le Taureau ») en raison de sa corpulence, le Yoruba de 62 ans est l’une des valeurs sures du secteur privé africain.

« Princess » Isabel Dos Santos

Isabel Dos Santos

La fille aînée de José Eduardo Dos Santos, président de l’Angola depuis 1979, fait partie des plus puissantes femmes d’affaires du continent. Femme la plus riche d’Afrique, elle dispose à 42 ans d’une fortune estimée à 3,1 milliards de dollars. Capital investisseur, elle détient des intérêts en Angola et au Portugal. Elle possède entre autres, 25% de la Banque internationale de crédit (BIC), la quatrième banque angolaise et 19% de la Banque portugaise d’investissement (BPI), quatrième banque du Portugal. Elle investit également dans les mines, l’énergie, les télécoms, le ciment, l’immobilier et l’agroalimentaire.

Folorunsha Alakija

Folorunsha Alakija

D’abord créatrice de mode puis financière, c’est finalement dans l’industrie pétrolière que Folorunsha Alakija va faire fortune. La nigériane est à la tête de la société Famfa Oil Limited dont elle est actionnaire majoritaire. Cette entreprise possède 60% de parts d’OML 127, un gisement pétrolier offshore qui produit près de 200.000 barils d’or noir quotidiennement. Cela a permis à la femme d’affaire nigériane d’être un temps la femme noire la plus riche du monde devant Oprah Winfrey. Sa fortune

Johann Rupert

Johann Rupert

Seconde fortune d’Afrique avec 7,1 milliards de dollars, Johann Rupert est un afrikaner de 65 ans. Il a hérité des affaires de son père, Anton Rupert, un magnat du tabac. Il dirige depuis 2010 la société de luxe Richemont, basée en Suisse, et détient, entre autres, les marques Cartier, Van Cleef & Arpels et Montblanc. Il possède également des parts de la holding Remgro, un empire industriel coté à la Bourse de Johannesburg. Par ailleurs, il exploite deux propriétés viticoles en Afrique du Sud et expose ses 200 voitures de collection dans un musée à Franschhoek, dans la région du Cap.

 



18/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres