lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Êtes-vous atteint de fatigue chronique ?

Vous êtes fatiguée dès le réveil, vous avez des douleurs musculaires ? Chaque journée est un combat quotidien ? Le syndrome de fatigue chronique vous concerne peut-être. Un mode de vie trop stressant peut en être la cause.

Le syndrome de fatigue chronique est pris très au sérieux dans les pays anglo-saxons, mais, comme souvent, l'Afrique est en retard sur le sujet.

En effet, cette véritable maladie est à la fois méconnue et méprisée. Les médecins  ne semblent toujours pas prendre très au sérieux ce qui est pourtant un syndrome reconnu ailleurs.

Une fatigue symptomatique

Le plus souvent, une fatigue chronique n’est qu’une conséquence d’une autre maladie : virus, colopathie fonctionnelle ou trouble alimentaire, par exemple. Malgré des nuits de sommeil conséquentes, la fatigue ne disparaît alors quasiment jamais.

Au réveil, les douleurs musculaires se sont sentir immédiatement, et l’on se sent épuisée, voire même déprimée. Toute action (même se lever du lit) devient un vrai combat contre la fatigue.

Le stress en ligne de mire

Mais la fatigue chronique est également souvent causée par un style de vie inadéquat. Le stress, en particulier, lorsqu’il est subi en permanence, est un des facteurs principaux.

Le sommeil, quand il est perturbé (par un syndrome d’apnée du sommeil par exemple), peut aussi entrer en ligne de compte dans les causes de la fatigue chronique. Plus on accumule un retard de sommeil, plus on a de chances de succomber à un épuisement très difficile à vaincre.

Le médecin peut vous aider

La plupart du temps, on parvient par soi-même à comprendre d’où vient sans doute le problème :sommeil perturbé, surmenage, situations de stress, dépression… Mais, parfois, aucune cause ne se dégage de manière évidente. Une consultation chez le médecin est alors nécessaire, afin de s’assurer que cette fatigue handicapante ne provient pas d’une maladie sous-jacente non diagnostiquée.

Mais la fatigue chronique se soigne assez facilement, en acceptant d’effectuer des changements importants dans son mode de vie. En revenant à un rythme de vie plus équilibré, moins stressant, et en s’aidant parfois de la pharmacopée disponible pour lutter contre les douleurs musculaires et même les symptômes dépressifs…

C’est d’ailleurs pourquoi quelques séances de psychothérapie peuvent également permettre aux personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique de retrouver goût aux petits plaisirs de la vie et d’apprendre à gérer ou combattre son stress, qui est le principal moteur de leur fatigue…



25/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres