lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

FoxF2 : la protéine du cerveau à l'origine du risque d'AVC

Prévenir

Une étude suédoise récente révèle que trop ou trop peu d'une protéine présente dans le cerveau augmenterait le risque de développer un accident vasculaire cérébrale (AVC).

Cette étude menée par des scientifiques de l'Université de Göteborg (Suède) sur la souris, montre qu'une protéine particulière,la FoxF2, présente dans les plus minuscules vaisseaux sanguins du cerveau peut influencer le risque d'accident vasculaire célébrale (AVC).

Les résultats de la recherche, présentés dans la revue Developmental Cell, pourraient expliquer le risque plus élevé d'AVC chez certaines personnes.

Trop ou trop peu de FoxF2 augmenterait le risque d'AVC

Concrètement, trop ou trop peu de la protéine FoxF2 pourrait accroître le risque de survenue de défauts dans les vaisseaux sanguins du cerveau et l'AVC.

Les chercheurs notent aussi que des changements majeurs dans une région du chromosome 6 ont déjà été associés, chez l'Homme, à un risque important d'AVC. Toutefois, ils n'ont pas pu identifier précisément le ou les gènes impliqués dans ce risque. Le gène FoxF2 pourrait donc être également lié à ces anciennes recherches car il se situe en plein milieu de cette région chromosomique.

Des généticiens poursuivent actuellement d'autres études afin d'observer comment des variations de FoxF2 peuvent affecter, chez l'Homme, le risque d'accident vasculaire cérébral.



30/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres