lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

La - nécessaire - chirurgie de réduction du pénis d'un ado

En raison de la taille démesurée de sa verge, ce jeune Américain ne pouvait ni s'habiller comme les autres, ni faire de sport, ni vivre normalement.

Seule la chirurgie permettait à ce jeune homme de retrouver une vie normale.

L'information parue dans le Journal of Sexual Medicine suscite l'étonnement, y compris chez les spécialistes. Ils n'avaient encore jamais vu une personne dotée d'un pénis mesurant 18 centimètres de long et 25 centimètres de circonférence au repos. Et c'est en raison du handicap entraîné par cet organe hypertrophié que le jeune homme a demandé une intervention chirurgicale, qui a été réalisée à l'université de Floride du Sud. Le professeur Pierre Costa, chef du service d'urologie au CHU de Nîmes et président de la Fédération française de sexologie et de santé sexuelle, nous éclaire sur cette étonnante opération. Entretien.

Le Point.fr : Comment expliquez-vous qu'un jeune homme puisse avoir une verge de cette taille ?

Professeur Pierre Costa : Je pense qu'il s'agit d'une malformation congénitale. Ce garçon a dû naître avec une verge particulièrement développée. De telles dimensions, c'est quand même exceptionnel. Nous avons l'habitude de voir des malformations congénitales qui sont des courbures de la verge. Il s'agit d'hommes qui, lors de leurs premières érections, se rendent compte que leur pénis est courbé, en général vers le bas. Et ils ont, la plupart du temps, une verge beaucoup plus longue que la moyenne. Elle peut dépasser les 20 centimètres lors des érections, alors que la longueur moyenne est aux alentours de 14 centimètres. La taille de la verge est liée à celle de l'enveloppe élastique qui entoure le pénis, l'albuginée. J'ajoute que les acteurs du porno ont la chance d'avoir aussi une anomalie de taille, mais sans commune mesure avec ce garçon américain, et leur verge est évidemment droite.

Quel rôle les hormones mâles jouent-elles dans cette anomalie ?

Cette question est très intéressante, mais on n'a pas la réponse. On sait qu'une petite quantité de testostérone est sécrétée chez le foetus, pour la différenciation sexuelle. Ensuite, il y en a très peu jusqu'à la puberté. Là, sous l'effet de cette hormone, la verge s'allonge pendant un certain temps, puis cette croissance s'arrête alors que la testostérone est toujours sécrétée. Il s'agit probablement de mécanismes d'horloge interne des cellules, avec une régulation comprenant des facteurs de croissance activateurs puis inhibiteurs. Mais on ne sait pas ce qui déclenche ce phénomène ni ce qui l'interrompt. On ne sait pas non plus si c'est une croissance trop importante qui est responsable des problèmes de ce jeune Américain. D'ailleurs, le jour où on en saura plus, on pourra peut-être faire repartir la croissance chez les hommes qui se plaignent d'avoir une verge trop petite.

En pratique, comment ont agi les chirurgiens auteurs de cette première mondiale ?

L'intervention réalisée est de concept relativement simple. C'est l'inverse de ce que l'on fait régulièrement pour augmenter la taille de cet organe. Dans ce cas, après une incision comme pour une circoncision, on dissèque la peau et on la ramène à la base de la verge, puis on incise longitudinalement de chaque côté et on ajoute une bande de tissu biologique pour élargir la verge. Cette fois, les chirurgiens américains ont enlevé des bandes de tissu composant l'enveloppe. Mais comme il fallait en retirer beaucoup, l'opération a dû être minutieuse pour ne pas léser les nerfs et l'urètre. Manifestement, cette intervention a été couronnée de succès.



18/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres