lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Le café, inoffensif et même bénéfique pour la santé

Les bons aliments

 

Longtemps controversé, le café serait en fait inoffensif voire bénéfique pour la santé, selon les recommandations d'un comité d'experts américains au vu des études scientifiques récentes. Le café réduirait les risques de maladie d'Alzheimer, de Parkinson ou même de cancer.

Voilà une bonne nouvelle qui devrait rassurer les buveurs de café. Longtemps controversé, le café serait d'une part inoffensif pour la santé, mais pourrait même avoir des effets bénéfiques et protecteurs contre certaines maladies. Boire du café, même décaféiné, réduirait le risque de maladie d'Alzheimer, de Parkinson, de diabète ou même de certains cancers.

Ces affirmations proviennent des différentes études scientifiques publiées dans le monde ces dernières années. Elles ont été recensées et analysées par un comité indépendant d'experts américain qui fait des recommandations tous les cinq ans à destination du guide diététique des Etats-Unis. En février, le comité a donné ses conclusions vis-à-vis du café, indiquant qu'il n'était pas néfaste pour la santé, une première. « Nous avons examiné toutes les études et rien n'indique des effets nocifs du café sur la santé avec une consommation modérée de trois à cinq tasses par jour », explique ainsi Miriam Nelson, professeur de nutrition à l'Université Tufts de Boston et membre du comité.

Un effet protecteur à ne pas surestimer

Plus étonnant, le comité a « constaté une réduction du risque de maladies cardiovasculaires, de Parkinson, de diabète et de certains cancers », notamment les cancers de la prostate et du sein, grâce à la consommation de café. « Les résultats sont solides et c'est une bonne nouvelle pour les buveurs de café », s'enthousiasme Miriam Nelson.

Pour autant, son collègue Tom Brenna, professeur de nutrition et de chimie à l'Université Cornell à New York insiste pour ne pas trop exagérer les bienfaits du café. « Ce serait une mauvaise idée de dire au public que le café peut guérir le cancer », estime-t-il. Il précise donc que ce que le comité a constaté, c'est que « boire quotidiennement de trois à cinq tasses de café n'a aucune conséquence négative sur la santé de la population générale. Cette boisson semble même avoir certains effets protecteurs. » Les femmes enceintes devraient cependant en limiter la consommation à deux tasses (200 mg par jour), souligne le chercheur, qui ajoute que rien dans ces études n'indique un lien entre café et naissances prématurées.

Côté sodas caféinés, l'incertitude demeure et les chercheurs appellent à d'avantage d'études sur le sujet. Le comité souligne également le risque de consommer des calories supplémentaires en ajoutant de la crème et du sucre à son « petit noir ».

Globalement, les deux professeurs en nutrition et experts s'accordent à dire que les bienfaits du café vont au-delà de la seule molécule de caféine, puisqu'un grain contient 100 molécules différentes. Les effets protecteurs pourraient s'expliquer par les antioxydants du café, également présents dans le vin rouge et le cacao.



03/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres