lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Le calvaire de cette femme atteinte d'un syndrome rare, l'odeur de poisson pourri

Le calvaire de cette femme atteinte d'un syndrome rare, l'odeur de poisson pourri

Un quotidien très compliqué. Sur terre, 600 personnes en souffrent. Une maladie rare baptisée la triméthylaminurie empêchant ses victimes de mener une existence ordinaire. Kelly fait partie de ces personnes. La jeune femme originaire d'Angleterre dégage en permanence une odeur nauséabonde de poisson. Elle a fait part de son calvaire au cours d'un entretien accordé au Daily Mail en expliquant qu'elle avait du mal à se justifier auprès de ses collègues ou amis. "C'est souvent arrivé qu'on me demande si je mangeais du poisson, ou qu'on dise que je sentais la mer" lâche-t-elle, ajoutant qu'elle prenait des pilules pour limiter les odeurs. De plus, Kelly, radiologue à l'hôpital, a décidé de travailler en horaires décalés afin de ne plus être en contact avec ses collègues, fortement gênés par son odeur.

Preuve que Kelly Fidoe-White a appris à vivre avec sa maladie et à s'adapter pour que les personnes autour d'elles ne soient plus dérangées par son odeur. "Je ne vais pas dire que si j'entends quelqu'un se plaindre, cela ne me fera rien, mais je prends ça avec du recul" lâche-t-elle, avec philosophie. Une belle leçon de courage !

(source: Yahoo.fr)



22/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres