lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Le cerveau et l'intestin communique

C'est l'histoire d'un dialogue resté longtemps secret, entre notre cerveau et notre intestin; avec les récents progrès en matière de génomique, ce dernier dévoile une intimité composée de multitudes de bactéries (nous le savions) mais pas seulement.

Le microbiote (flore intestinale) se forme dès la naissance par la colonisation progressive de milliards de bactéries; en deux jours, leur nombre atteindrait 100 000 milliards! c'est un organe à part entière avec la particularité d'être impalpable. il renferme 200 millions de neurones; et le plus inattendu étant que ces derniers communiquent avec notre cerveau.

"Notre tube digestif n'est pas isolé" explique le professeur Bruno Bonoz, chef du service de gastro-entérologie du CHU de Grenoble; "il est relié à notre cerveau par le système nerveux autonome; il s'agit d'une relation bidirectionnelle c'est a dire l'échange s'effectue dans les deux sens". cette communication est rendue possible grâce au nerf vague; "il est composé de fibres spécifiques qui informent et relient notre cerveau à notre tube digestif"

La piste des probiotiques

Plusieurs études réalisées principalement sur la souris ont mis en évidence cet échange; Bruno Bonoz travaille lui, sur le syndrome de l'intestin irritable (SII) et sur le rôle potentiel du stress. "un dysfonctionnement de ces relations peut être à l'origine de pathologies digestives telles que les SII voire de maladies inflammatoires de l'intestin (MICI)"

Le médecin fait référence notamment  à un épisode de stress; "il va augmenter la perméabilité intestinale et favoriser la pénétration de bactéries dans la paroi; lesquelles peuvent déclencher des poussées inflammatoires.

Et d'une manière générale, comme chacun peut s'en rende compte, le stress ralenti la motricité de l'estomac et accélère le transit au niveau du colon.

Notre cerveau serait donc fortement influencé par des bactéries hébergées au sein de notre tube digestif.

"Notre deuxième cerveau joue avec nos émotions et nous ne connaissons encore que la partie émergée de l'iceberg. nous sommes au tout début d'une nouvelle ère"

Les probiotiques pourraient représenter une nouvelle stratégie prometteuse pour lutter contre le stress et la dépression.



14/01/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres