lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

les hommes plus idiots que les femmes!!

Les hommes sont plus idiots que les femmes

Une question importante vient d’être tranchée par de très sérieux scientifiques dans la revue médicale anglaise BMJ (British Mecial Journal) : les hommes seraient nettement plus idiots que les femmes. Pas de sexisme de leur part, juste un constat évident, il existe une bien plus grande proportion d’hommes capables de mourir dans des conditions… pour le moins idiotes.

On connaissait déjà bien la différence de sexe dans les comportements à risques, sur la mortalité et les admissions aux urgences où les hommes se distinguent déjà nettemment des femmes mais personne ne s’était encore penché sur la différence de sexe chez les participants aux Darwin Awards, ce prix décerné depuis 1995 aux morts les plus stupides.

Les hommes champions des Darwin Awards

Pour être sélectionné aux Darwin Awards, il ne suffit pas de rater une marche dans l’escalier, il faut vraiment le chercher. Prenez par exemple cet homme qui est mort en recevant sa propre lettre piégée car il avait oublié d’y mettre un timbre et qui lui était revenue. Ou bien cet autre homme qui accompagné de son chien de chasse bien dressé avait décidé pour on ne sait quelle raison de lancer un bâton de dynamite sur un lac gelé… que son chien lui a rapporté au moment où celui-ci explosa...

Sur les 413 dernières nominations, 332 on été vérifiées et confirmées par le comité des Darwin Awards. 14 étaient des couples, laissant 318 cas valides pour les statistiques. Le résultat est sans appel, il y a 282 hommes pour seulement 36 femmes, ce qui nous fait une belle proportion d’hommes de 88,7 %. Ce qui amène à la conclusion que les hommes sont vraiment plus idiots que les femmes (quand il s’agit de mourir bêtement).

Quand il s'agit d'être bête, les hommes décrochent le pompon

Il existe une explication à ces morts et la première est sans doute la grande proportion des hommes à consommer plus d’alcool que les femmes mais aussi à avoir des comportements à risques (rite de passage, la recherche d’une affirmation de sa masculinité aux yeux de la société, le besoin de se vanter…). Même si cette étude est limitée par son terrain d'expérimentation (les Darwin Awards restent une compétition à but humoristique), il n’en demeure pas moins qu’elle pointe du doigt un terrible problème, quand il s’agit d’être bête, les hommes décrochent bien souvent le pompon.

 



21/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres