lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Mais pourquoi a-t-on des chutes de tension?

Mais pourquoi a-t-on des chutes de tension?

Une sensation de vertige, des jambes qui flanchent... C'est le malaise. Notre organisme supporte très mal les chutes de tension. Les capteurs de pression situés dans la paroi artérielle ont failli à leur mission. L'information de la baisse de tension n'est pas arrivée assez vite au cerveau pour être compensée. Lié à une chute brutale de tension, le malaise ne dure généralement que quelques instants et survient dans des situations bien précises.

Quand on se lève ou après le repas

En se levant, c'est une hypotension orthostatique. Cette variation brusque de pression est fréquente chez lespersonnes âgées ou ayant naturellement une petite tension. Lors du passage de la position couchée à la position debout, le cerveau se retrouve plus haut que le cœur. Pour lutter contre la pesanteur, le cœur doit envoyer le sang avec plus de force afin qu'il arrive jusqu'au sommet du corps, un réajustement parfois difficile en quelques fractions de seconde. De même, lorsqu'on se lève un peu trop vite de sa chaise, l'afflux de sang brusquement nécessaire dans les jambes peut provoquer une chute de tension et une sensation passagère d'étourdissement.

Après le repas, c'est une hypotension post-prandiale. Cette chute de tension est répandue chez les diabétiques, les insuffisants cardiaques ou rénaux et les malades de Parkinson. Dans les deux heures qui suivent le repas, la digestion monopolise en grande partie l'énergie et le flux sanguin de l'organisme. La pression artérielle peut donc diminuer, provoquant un malaise chez les personnes fragiles.

Durant la grossesse, c'est sans gravité

Au cours du premier trimestre de grossesse, la tension de la future maman baisse fortement. Elle doit dilater ses vaisseaux au maximum pour accueillir le sang supplémentaire du bébé. Chez certaines, cela peut ponctuellement provoquer des syncopes. Les malaises peuvent survenir aussi en fin de grossesse pour des raisons plus mécaniques : le bébé et l'utérus compriment la veine cave, ce qui bloque le retour veineux des jambes vers le cœur.

Il existe aussi des chutes de tension sévères, en cas d'hémorragie importante, de choc allergique ou d'infection généralisée. Mais ces situations n'ont rien à voir avec une baisse de tension passagère, elles nécessitent des soins médicaux d'urgence.

Parfois la baisse de tension est liée à la prise de médicaments

Les chutes de tension sont l'un des effets secondaires les plus mentionnés par les notices de médicaments. Les diurétiques et globalement tous les médicaments de l'hypertension peuvent provoquer des malaises nécessitant un réajustement de la dose. Les vasodilatateurs prescrits aux insuffisants cardiaques ou encore les anxiolytiques et certains antidépresseurs peuvent aussi favoriser les baisses de tension. En cas de malaises récurrents, il est important d'en parler à votre médecin pour ajuster les doses ou modifier les horaires de prise du médicament.

La bonne attitude en cas de malaise

S'asseoir dès la sensation d'étourdissement ou de vision trouble pour éviter de se faire mal en chutant. S'allonger en surélevant ses jambes pendant une dizaine de minutes pour faciliter le retour du sang et oxygéner le cerveau. Surtout pas de petit remontant alcoolisé ! L'alcool dilate les vaisseaux, ce qui ne ferait qu'empirer la situation. Un verre d'eau minérale, de préférence riche en sodium, est bien plus adapté.

 

lire aussi sur ce blog:

- ma combinaison santé: cardio vasculaire



07/04/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres