lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

MICHAEL MOORE, celui qui avait predit la victoire TRUMP depuis juillet 2016: les cinq raisons avancées

Dans une tribune publiée en juillet dernier, le réalisateur américain de documentaires prédisait la victoire de Donald Trump et fustigeait ceux, sondeurs et médias, qui refusaient de croire à l'onde de choc qui s'annonçait.

On connaissait le Michael Moore engagé, le cinéaste militant. Le voici maintenant auréolé du titre d'oracle politique. Sur son site web dès juillet, il avait prédit, sans ménager ses mots, l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche : “Ce clown à temps partiel et sociopathe à temps plein va devenir notre prochain président. Le président Trump ”, avait-il écrit.

La tribune, intitulée “Cinq raisons pour lesquelles Trump va gagner” et publiée sur son blog le 23 juillet dernier, détaille point par point tous les éléments ayant mené Donald Trump à la victoire, le 8 novembre.

“Cinq raisons pour lesquelles Trump va gagner”

D'abord, il avait prévu que la mobilisation de l'électorat blanc des Etats du Midwest serait déterminante dans cette élection. Cette région du Nord-Est, fortement désindustrialisée, est “peuplé(e) de travailleurs et de chômeurs qui faisaient autrefois partie de la classe moyenne. Aigris et en colère, ces gens se sont faits (…) abandonner par les politiciens démocrates” écrit-il.  

Comparant la stratégie du candidat républicain à celle du Brexit, qui s'était appuyée sur les électeurs des régions désindustrialisées du centre de l'Angleterre, il pronostique qu'il suffit que le milliardaire engrange les voix des grands électeurs des Etats de la Rust Belt  (Ceinture de Rouille) pour l'emporter.  

Il n'a eu de cesse depuis de réaffirmer sa conviction, faite notamment dans le Michigan où il a suivi la primaire républicaine, dans les médias américains: “Ce sera la stratégie du Brexit (…). Le centre de l'Angleterre est l'équivalent du Michigan, du Wisconsin, de l'Ohio, de la Pennsylvanie (…) Tout ce qu'il a à faire est de remporter ces quatre Etats”.

C'est précisément ce qui s'est produit mardi. Comme il l'a rappelé le 8 novembre sur Twitter : “Le Brexit Américain. En juin, la Grande-Bretagne a voté pour quitter l'Europe. Hier, l'Amérique a voté pour quitter l'Amérique.”

 

Le “problème Hillary”

Ce “Brexit américain”, couplé à l'important déplacement aux urnes d'électeurs ne voulant pas voir une femme accéder à la Maison Blanche,  a enfin été nourri par ce qu'il nomme le “problème Hillary”.

Soutien de la candidate démocrate, le cinéaste reconnaît qu'elle est loin de faire l'unanimité dans le cœur des Américains : “Notre plus grand problème n'est pas Trump mais bien Hillary. Elle est très impopulaire”. Une nouvelle fois, cette prédiction s'est avérée correcte. Les électeurs de Trump se sont fortement mobilisés, en partie pour contrer la favorite annoncée par les sondages. A l'inverse, difficile selon Michael Moore de faire sortir les gens chez eux pour aller voter Hillary Clinton…

C'est aussi le cas des partisans du candidat à la primaire démocrate, Bernie Sanders, “qui ne voteront pas pour Hillary Clinton”, annonçait-il déjà. “Hillary doit leur donner une bonne raison de bouger”.

Enfin ce qu'il nomme “ l'effet Jesse Ventura”. “Vous souvenez-vous de 1998, année où un lutteur professionnel est devenu gouverneur du Minnesota? (…) Élire Ventura a été leur manière de se moquer d'un système malade.”

L'outsider Trump, personne selon lui ne voulait le voir venir. “Je vous observe attentivement en ce moment. Vous agitez la tête en disant: "Non Mike, ça n'arrivera pas!”. Malheureusement, vous vivez dans une bulle".  

Mardi, les prédictions de l'oracle Michael Moore se sont avérées justes. Rien ne peut “arrêter le train en marche”, écrivait-il en juillet. Mais pas question de défaitisme pour l'activiste qui était dans la rue dès le soir des élections aux côtés des manifestants anti-Trump

(source:m6info)



11/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 88 autres membres