lemanagerprecieux

lemanagerprecieux

Pourquoi il faut laver les vêtements neufs avant de les porter

Pourquoi il faut laver les vêtements neufs avant de les porter

Même si on en a très envie, acheter ses vêtements et les porter tout de suite sans les avoir lavés n'est pas la plus sage des décisions, car ils peuvent être sources d'allergies.

Interview du professeur ANNE DOMPMARTIN (médecin dermatologue, cancérologue, allergologue et vénérologue au CHU de Caen)

Le professeur Beldito (dermatologue au Columbia medical center à New York) a mis en garde les consommateurs contre les vêtements neufs, non lavés, qui peuvent provoquer des réactions allergiques. Qu'est-ce qui rend un tissu neuf agressif ? Le problème se trouve-t-il dans les produits chimiques ou dans les teintures ? Comment nettoyer les vêtements en profondeur ?

Anne Dompmartin : L'agressivité d'un tissu dépend des apprêts qui sont utilisés dans sa composition. Ces apprêts peuvent être agressifs soit par nature soit en fonction de la quantité de produits chimiques utilisés.

Tout comme les apprêts, les teintures sont des produits chimiques.

Leur agressivité dépend du type de molécules utilisées pour teindre ou pour conserver le vêtement. On peut aussi s'en servir afin de rendre le tissu plus brillant, plus agréable à l'œil.  

Pour nettoyer le vêtement en profondeur il faut le laver au minimum une fois, après quoi il est conseillé de faire, au bas mot, deux rinçages. La procédure identique à celle suivie par les parents ayant un enfant atopique. Si un enfant souffre d'asthme, du rhume des foins ou autre, on recommande aux parents de laver leurs vêtements en machine avant de lancer un deuxième programme de rinçage pour enlever toute trace de savon.

En portant des vêtements neufs et non lavés risquons-nous de développer des allergies ? Quels types d'allergies pouvons-nous développer ? Sont-elles fréquentes ? Les dangers peuvent-ils être autres ?

Les vêtements neufs risquent d'être plus agressifs pour la peau et ce pour multiples raisons. Tout d'abord, parce qu'ils ont été touchés, portés et parce qu'ils peuvent contenir des produits d'apprêt pouvant agresser les peaux surtout les plus sensibles.

Ces vêtements neufs et non lavés peuvent provoquer, chez tout un chacun, des dermatites d'irritation c'est-à-dire des plaques, des rougeurs… Selon leur type de peau, certains individus peuvent développer des dermatoses d'allergie suivant le type de molécule et la concentration de cette molécule dans la composition du vêtement.

Si notre peau est sensible, nous pouvons développer de l'eczéma, des irritations ou même des brûlures dans les cas où le produit est extrêmement toxique.

Parfois, certains vêtements sont sources de problèmes graves, ça peut arriver, mais cela reste très rare. Il est arrivé que des épidémies sévissent mais c'est rarissime !Suffisamment rare et sévère à la fois pour que l'on en fasse état dans des publications.

Quant aux rumeurs de cancers de la peau…. cela n'a jamais été prouvé. On ne sait pas, actuellement, si les produits utilisés lors de la fabrication des vêtements peuvent donner lieu à des cancers de la peau.

Enfin, lorsque la provenance des produits n'est pas contrôlée, il est possible qu'ils contiennent des apprêts dangereux. Cela a pu être le cas avec des jouets ou vêtements en provenance de Chine, par exemple.

Outre ce problème, essayer des vêtements que bien d'autres clients ont essayés avant nous, ne représente-t-il pas aussi un problème sanitaire ?  

Evidemment, si on essaye des vêtements dans un magasin, il n'est pas impossible que des maladies se transmettent ! Par exemple,  si une personne malade essaye un vêtement sans l'acheter, sa maladie peut se transmette par la suite à quiconque achète et porte le vêtement sans le laver préalablement.

Toutefois, il faut être d'avantage prudent lorsqu'il s'agit des testeurs de produits cosmétiques (surtout le rouge à lèvres) qui se mettent sur les muqueuses et sont des repères à microbes !

Existe-t-il des législations quant à la dose maximale légale ? Sait-on si elles sont respectées ?

Oui bien sûr que des législations existent ! Elles sont adaptées à chaque molécule. On est très prudent. Dans le cas d'imports on surveille d'autant plus, ce qui n'empêche pas à certaines erreurs de se produire étant donné le nombre colossal de produits en provenance de l'étranger.

Le nombre d'allergies provoquées par les produits chimiques présents dans les vêtements neufs est-il en augmentation ?

Selon moi, ces types de problèmes sont seulement plus médiatisés aujourd'hui, ce qui ne veut pas obligatoirement dire que le nombre de cas a augmenté.   

L'important, c'est d'être prudent : on aime porter nos vêtements neufs, c'est normal, mais mieux vaut attendre de les avoir lavés !

(source: atlantico.fr)



22/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres